En savoir plus sur le suicide des adolescents

Le suicide : un risque majeur pour les jeunes

Le suicide est une des causes principales de décès chez les jeunes dans nombre de pays industrialisés. 
En Suisse, il représente, à égalité avec les accidents de la route, une des causes de mortalité les plus importantes chez les jeunes entre 15-19 ans. Chez les 20-24 ans, le suicide est la première cause de décès.

  • Les filles sont beaucoup plus nombreuses que les garçons à avoir fait une tentative de suicide. 
  • Mais davantage de garçons que de filles décèdent d'un suicide. 

Selon différentes études, un nombre important de jeunes disent avoir tenté de mettre fin à leurs jours. Or beaucoup de tentatives de suicide restent silencieuses. Il est important d'en parler !

Le suicide à l'adolescence : des causes multifactorielles

Un environnement familial en difficulté, une rupture amoureuse, un échec scolaire, des questions sur la sexualité, l'angoisse de l'avenir, etc., les facteurs déclenchants sont multiples et différents selon l'histoire de chacun. Face à eux, les idées noires peuvent devenir envahissantes et créer de la confusion pour le jeune qui les vit. C'est alors que le suicide apparaît comme une solution face à une situation en apparence insurmontable. Vouloir que tout s’arrête. Disparaître peut sembler la seule issue, et mourir un apaisement temporaire. Souvent impulsif, le jeune peut passer à l’acte et ne réalise pas le caractère irréversible de son geste.

Pour un jeune, le suicide n'est pas un choix et n'est pas désiré, c’est le changement que le jeune cherche !
Il peut choisir de s'en sortir, car le suicide est une mauvaise réponse à une bonne question.

Les facteurs de protection et de risque

Des recherches scientifiques ont permis d’identifier des facteurs de risque et des facteurs de protection :

  • la qualité de l’environnement familial, social, scolaire ou économique
  • certains traits de la personnalité ou certains troubles psychologiques
  • certaines expériences de vie (abus, violence, traumatismes) 

Selon la personne, ces facteurs augmentent ou diminuent le risque suicidaire mais ne l’expliquent pas entièrement.  


Bibliographie et études 

Ouvrages

  • Ladame, F. (1994). Les tentatives de suicide des adolescents. Paris : Masson.
  • Ladame, F., Ottino J., Pawlak, C. (1995). Adolescence et suicide : des aspects épidémiologiques et psychopathologiques aux perspectives thérpautiques. Paris : Masson.  
  • Perret-Catipovic, M. (2004). Le suicide des jeunes – Comprendre, accompagner, prévenir. Ed. Saint-Augustin, coll. L’Aire de Famille.
  • STOPSUICIDE. Les Autres.

Articles scientifiques

  • Edan, A. & Schmid Nichols, N. (2014). La question du suicide, le pari de la rencontre : quelques dispositifs de prévention autour du mouvement suicidaire chez l‘adolescent, Psychothérapies, ……
  • Häusermann, M. (2014). L’impact de l’hétérosexisme et de l’homophobie sur la santé et la qualité de vie des jeunes gays, lesbiennes et bisexuel-les en Suisse. Le droit de l’enfant et de l’adolescent à son orientation sexuelle et à son identité de genre.
  • Ladame, F. (2007). Approche thérapeutique de la crise suicidaire à l’adolescence, Psychothérapie, 27, 207-212.
  • Schmid Nichols, N. (2013). Mal-être sur internet. Nouvelle Revue de Psychosociologie, 16, 229-237.
  • Wang, J., Häusermann, M., Wydler, H., Mohler-Kuo, M., Weiss, M. G. (2012). Suicidality and sexual orientation among men in Switzerland : Findings from 3 probabilty surveys. Journal of Psychiatric Research 46, 2012, 980-986